Haiku

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — Haïku du 24 Janvier 2017

 

Transcription Braille par Madame Christine Hardy

 

sans queue ni tête
trois vers luisants
composent un joli haïku

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — 24/01/2017

 

Qu’en pensez-vous ?

Trois « W » occupent l’espace d’une adresse internet. WWW constituent également les initiales des repères pour les écrivains de Haïkus en anglais : What, When, Why ! Ainsi, le Haïku répond à quelques règles d’écriture tout en demeurant très suggestif. La profondeur d’écriture du haïku se lit alors dans la polysémie du sens donné par un paradoxe, un symbole ou une métaphore ou un jeu de mots. Qui peut déterminer la tête ou la queue d’un ver luisant tel une luciole brillant dans la nuit ? Qui n’est pas surpris de trouver, dans un même instant, trois vers luisants ! Qui peut ne pas être admiratif devant cette assimilation à l’écriture d’un haïku selon cette règle des trois vers ? Pour le coup, elle fait naître un sourire dans la commissure des lèvres dès lors que ces vers sont luisants … 
Mais le lecteur aura d'autres interprétations, les siennes, révélées, dans la richesse du Haïku.

 

Type: 

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — Haïku du 17 Janvier 2017

 

Transcription Braille par Madame Christine Hardy

 

pluie de neige —
quelques notes flûtées

ourlent le silence

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — 17/01/2017

 

 

Qu’en pensez-vous ?

Si la pluie éveille un esprit musical dans le martellement d’une flaque d’eau, la neige nous émerveille dans une douceur ouatée, silencieuse, paisible. Mais cet instant magique laisse apparaitre quelques stalactites éphémères d’eau glacée tels des tuyaux d’orgue comme une flute de verre enchantée.
Mais le lecteur aura d'autres interprétations, les siennes, révélées, dans la richesse du Haïku
.
 

 

Type: 

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — Haïku du 10 Janvier 2017

 

Transcription Braille par Madame Christine Hardy

 

village endormi
sous une brume épaisse
le vide neigeux

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — 10/01/2017

 

Qu’en pensez-vous ?

Le cycle d’une année traduit le trajet d’une vie, de la naissance à l’au-delà ! Lorsque la nature s’endort, l’hiver, elle se repose … la vie est intérieure ! L’apparence occulte la réalité d’une vie cachée. La neige cantonne les habitants chez eux.
Mais ne vous fiez pas aux apparences … le lecteur aura d'autres interprétations, les siennes, révélées, dans la richesse du Haïku.

 

 

Type: 

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — Haïku du 03 Janvier 2017

 

Transcription Braille par Madame Christine Hardy

 

soirée d'hiver —
dans le chalet bien au chaud
le coucou de grand-mère

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — 03/01/2017

 

Qu’en pensez-vous ?

Le poète joue avec les mots, il brode, il ciselle … il met le passé au présent, il enchante la nostalgie, il est paradoxe, il appelle les symboles, il sculpte les métaphores, il peint la vie !

Le coucou de grand-mère rappelle le passé, le souvenir, le temps qui passe, le refuge, l’amour maternel, la chaleur du nid familial …  Mais le lecteur aura d'autres interprétations, les siennes, révélées, dans la richesse du Haïku.

 

Type: 

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — Haïku du 27 Décembre 2016

 

Transcription Braille par Madame Christine Hardy

 

sans que rien ne bouge
la neige patine sur
des fragments d'automne

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — 27/12/2016

 

Qu’en pensez-vous ?

La neige : nous l’attendons sans savoir quand elle peut arriver … sa venue est toujours une surprise. Les premiers flocons peinent à blanchir la nature, l’automne hésite à partir … Mais le lecteur aura d'autres interprétations, les siennes, révélées, dans la richesse du Haïku.

 

Type: 

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — Haïku du 06 Décembre 2016

 

Transcription Braille par Madame Christine Hardy

 

Marché de Noël —
blottis autour de l'église
les chalets enneigés

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — 06/12/2016

 

Qu’en pensez-vous ?

Quoi de plus naturel dans notre inconscience que d’associer la neige à la période de Noël ! Mais ce haïku ne nous dit-il pas que c’est peut-être le moment pour ouvrir son cœur comme une église se veut accueillante … 

Mais le lecteur aura d'autres interprétations, les siennes, révélées, dans la richesse du Haïku.

 

Type: 

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — Haïku du 29 Novembre 2016

 

Transcription Braille par Madame Christine Hardy

 

rouge-gorge affamé
au rebord de ma fenêtre
— premières gelées

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — 29/11/2016

 

Qu’en pensez-vous ?

Les animaux auraient-ils un sixième sens ? En 373 avant notre ère, Diodore décrit l'agitation des animaux avant les séismes en Sicile. De façon poétique, l’hirondelle annonce le printemps et le rouge-gorge, le froid avant même d’être sorti dans les frimas. N’est-ce pas aussi une interrogation quant à l’expression de nos sentiments sans même apprécier, raisonnablement, les avis, les attitudes, les comportements de notre environnement ? … 

Mais le lecteur aura d'autres interprétations, les siennes, révélées, dans la richesse du Haïku.

 

Type: 

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — Haïku du 22 Novembre 2016

 

Transcription Braille par Madame Christine Hardy

 

au cœur du verger
la lune pourpre vagabonde
de pomme en pomme

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — 22/11/2016

 

Qu’en pensez-vous ?

Le cœur a ses raisons que le raison ne connait pas ! Ce haïku nous emmène dans un Eden, où l'arbre porte le fruit de toutes les intentions. Dans un profond silence, la lune, un peu honteuse, vient s'enivrer en effleurant chacune des pommes … 

Mais le lecteur aura d'autres interprétations, les siennes, révélées, dans la richesse du Haïku.

Type: 

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — Haïku du 15 Novembre 2016

 

Transcription Braille par Madame Christine Hardy

 

nuit sans lune —
mes rêves s'habillent
de tes mots

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — 15/11/2016

 

Qu’en pensez-vous ?

Lorsque la voûte célestre s'illumine, la lune apparait en sortant de ses quartiers. Le coup d'œil voyage jusqu'au bout de la nuit. Mais parfois la nature oublie d'allumer les étoiles … c'est un trou noir où seuls les mots arrivent, encore un peu, à donner l'illusion d'une réalité: un rêve. 

Mais le lecteur aura d'autres interprétations, les siennes, révélées, dans la richesse du Haïku.

Type: 

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — Haïku du 08 Novembre 2016

 

Transcription Braille par Madame Christine Hardy

 

Plaine d'Alsace —
le cri d'un aigle déchire
la brume du matin

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — 08/11/2016

 

Qu’en pensez-vous ?

L'Alsace a créé la première volerie d'aigles en France. Elle est devenue un lieu de visite et un centre de protection ornithologique remarquable. Un vol d'aigle est tellement majestueux, qu'on peut entendre le silence. Porté par les vents, toutes ailes déployées et immobiles, l'aigle est invisible et imprévisible. Impérial ! On l'entend avant de le voir. C'est ainsi que ce haïku évoque, aussi, en si peu de mots la souffrance historique de toute une région, enjeu d'une politique impérialiste ... 

Mais le lecteur aura d'autres interprétations, les siennes, révélées, dans la richesse du Haïku. 

Type: 

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — Haïku du 1er Novembre 2016

 

Transcription Braille par Madame Christine Hardy

 

Cité de Carcassonne —
ses doigts rêveurs
sur son livre braille

Comité Valentin Haüy d' Ille et Vilaine — 01/11/2016

 

Qu’en pensez-vous ?

Un regard peut changer la vie ! Un œil pétille. On peut y voir une étincelle, lire la profondeur des sentiments, le signe d'une approbation ou d'un émerveillement … un aveugle  éprouve ces émotions par son corps, par l'extrémité d'un doigt sur les points du Braille. Si dans ce Haïku, il s'agit de parcourir les remparts de cette superbe ville de Carcassonne, les creux et les bosses du braille en constituent les créneaux, certes, mais c'est également par la littérature et la puissance poétique du texte lu que le lecteur transformera le ressenti du doigt en expression de cœur.

Mais le lecteur aura d'autres interprétations, les siennes, révélées, dans la richesse du Haïku.

Type: 

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — Haïku du 25 Octobre 2016

 

Transcription Braille par Madame Christine Hardy

 

petit déjeuner —
le sourire de mon guide
et de ma vache qui rit

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — 25/10/2016

 

Qu’en pensez-vous ?

Ce Haïku évoque l'évasion, le voyage, le dépaysement. Il crée ce nouveau paradoxe du ressourcement : Aller chercher ailleurs ce dont nous avons besoin en nous même. Le petit déjeuner fait partie de cette succession de petits instants. Il constitue une transition vivifiante entre la nuit et le jour, le repos et l'activité ... c'est un starter ! Ici, le bonheur hédoniste de la vache qui rit comme si la vie était un fromage, et ailleurs, le sourire du guide pour la continuité du voyage ... Ici, et ailleurs mais surtout à l'intérieur. 

Mais le lecteur aura d'autres interprétations, les siennes, révélées, dans la richesse du Haïku. 

Type: 

Chrysanthemum N°20 / Octobre 2016

 

aera without wifi —
briefly connected
our eyes

 

WLAN-loser Bereich —
kurz verbunden
mit den Augen

 

 
 
 
 
 
 

peak of pollution —
in search of a breath of fresh air
with Google Earth

 

Verschmutzungshochststand —
auf der Suche nach einem Hauch frischer Luft
mit Google Earth

Chrysanthemum 20 Oktober 2016 — page 41
Austrian Haiku Webmagazine

 

Type: 

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — Haïku du 18 Octobre 2016

 

Transcription Braille par Madame Christine Hardy

 

étang —
un ragondin plonge
trouant le silence

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — 18/10/2016

 

Qu’en pensez-vous ?

L'eau peut-être courante, rapide, stagnante … Un étang est calme, parfois trouble, mais calme. Dans ce monde aveuglé, chacun s'accommode d'une vie sociale réglée, étamée en surface, invisible derrière le miroir. Quand soudain, un évènement imprévisible le brise ... personne ne l'avait vu ! C'est la vie du quotidien des aveugles soumis aux aléas de la vie et à l'agressivité du monde ambiant.

Mais le lecteur aura d'autres interprétations, les siennes, révélées, dans la richesse du Haïku.

Type: 

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — Haïku du 11 Octobre 2016

 

Transcription Braille par Madame Christine Hardy

 

éclipse —
entre l'ombre et la lumière
le silence des oiseaux

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — 11/10/2016

 

Qu’en pensez-vous ?

Un nouvel instantané de la vie … la lumière revient après que la nature se soit assoupie ! Lors d'une éclipse, le ciel se brouille, la température baisse sensiblement, la luminosité s'atténue, les animaux se taisent … C'est le royaume des aveugles … un lecteur de braille, lui, donne des couleurs et du sens à sa vie. Lire ! Le seul moyen pour lui d'atteindre l'entendement en lisant sans voir lorsqu'il est seul dans un dialogue qui n'est qu'intérieur.

Mais le lecteur aura d'autres interprétations, les siennes, révélées, dans la richesse du Haïku. 

Type: 

Concours : "Thème Libre - Art du Kireji" / AFH 2016

 

ta main
de ma main s'échappe —
envol d'un papillon

 

Concours "Thème Libre,  Art du Kireji" | Sélection du Jury AFH 2016
GONG HORS SERIE N°13 Octobre 2016 — page 24 AFH - Association Francophone de Haïku

 

Mâinile noastre
se despart
în zbor de fluture

Traduction roumaine de Doina Maria Tudor 

 

يدكَ
من يدي هاربة
تطير الفراشة

Traduction arabe de Mohamad Alsari

Type: 

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — Haïku du 04 Octobre 2016

 

Transcription Braille par Madame Christine Hardy

 

immobile
aux vibrations de sa canne blanche
l'araignée dans sa toile

Comité Valentin Haüy d'Ille et Vilaine — 04/10/2016

 

Qu’en pensez-vous ?

Un Haïku est un instantané du temps qui passe … la vie d'un aveugle est un château de cartes, équilibré, stable, terriblement fragile … Comme une araignée qui tisse sa toile, une dentelle perlée par la rosée, une œuvre d'art … L'aveugle se sert de sa canne comme d'un pinceau pour donner des couleurs sur la toile de sa vie avec un horizon obscurci. Il trace son destin au rythme des émotions et des sentiments qui inspirent son chemin.  Parfois, le temps s'arrête.

Mais le lecteur aura d'autres interprétations, les siennes, révélées, dans la richesse du Haïku.

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - Haiku