Sente aux primevères

Calligraphié  et commenté par le haïjin Francis Tugayé
L'art du Haïku (échanges)

Sente aux primevères —
le sifflet d'un randonneur
perturbe un pic vert

 

Commentaire :

L1 suggère un début de printemps (avril-mai) sans désigner la saison. L2/L3 saisit un moment le plus resserré possible – belle expressivité ! 

Commentaire: 


émoticône heart

Commentaires

Ajouter un commentaire